Se7en

7 est un travail à quatre mains. Anton Kacem a écrit sept textes courts en forme de variations tragi-comiques sur le thème des relations conjugales ; et Ibrahim Nasrallah, dépassant le cadre de l’illustration simple, en a donné des interprétations graphiques. Chaque fois, ces dessins révèlent le centre de gravité des textes, et déploient leurs sens d’une manière ludique et métaphorique.

Sept récits pour retranscrire un monde instable, où l’idée de civilisation est malmenée, et où l’instinct est pleinement reconnu comme force conductrice de l’homme, parfois jusqu’à la bestialité. Un recueil placé sous l’égide d’un chiffre fondateur et chargé de symboles, à la fois ésotérique et sacré, qui renvoie au nombre des péchés capitaux et à celui des jours nécessaires à Dieu pour construire le monde.

Sept textes enfin qui mettent en scène des personnages tiraillés, tour à tour jouets de leurs pulsions et soumis aux conventions sociales – mais qui, quelquefois, parviennent à prendre le pouvoir. En écho à cette tension, 7 propose une composition hybride, à mi chemin de l’œuvre plastique et de la fiction littéraire, entre la galerie de portraits et la parade sauvage.